Lectures

Black-Out, Marc Elsberg

J’ai découvert ce livre car il y avait une offre dessus tout simplement, et en lisant la quatrième de couverture j’ai été séduite car je n’ai jamais lu de roman de ce genre.

Résumé :

Et si le monde que nous connaissons, dépendant de l’électricité et des nouvelles technologies, était sur le point de disparaître ?
Par une froide soirée d’hiver, les lumières de Milan s’éteignent. Puis c’est au tour de la Suède, de l’Allemagne, de la France… : partout en Europe, le réseau électrique est en train de lâcher. Menace terroriste ou défaillance technique ? Tandis que l’Europe s’enfonce dans l’obscurité et cède à la panique, plusieurs centrales nucléaires menacent la vie de million d’êtres humains. Une véritable course contre la montre commence alors pour Manzano, ex-hacker italien, croit savoir qui est responsable et cherche désespérément à en informer les autorités. Thriller européen brillamment mené, Black-out plonge le lecteur dans une réalité qui pourrait être demain la nôtre.

Mon avis :

L’intrigue est excellente en soi, c’est ce qui m’avait attirée lorsque j’avais lu la quatrième de couverture. J’avoue que je ne m’attendais pas forcément à ça lorsque j’ai commencé le livre mais j’ai tout de même été transportée dans cette catastrophe qui prend forme dans le livre.
J’ai trouvé très intéressant le côté scientifique qui nous en dit plus sur le fonctionnement de l’électricité et de la façon dont tout est géré pour que nous ayons au quotidien ce qu’il nous faut. Cela a été selon moi à la fois un point positif et un point négatif du livre. J’aurais aimé effectivement en savoir plus sur le quotidien des personnes privées d’électricité, bien qu’avoir le point de vue des grandes instances gérant la crise était intéressant aussi c’est un des aspects du livre qui m’a un peu bloquée.
On nous présente beaucoup de personnage au fil des pages, ayant des responsabilités diverses, ça a été un peu trop selon moi, difficile de comprendre certain personnages ou de s’y attacher, malgré tout j’ai beaucoup aimé le personnage de Manzano.
J’ai apprécié le côté international du roman, le fait qu’on bascule au cours d’un chapitre d’un pays à un autre, voyant les moyens mis en oeuvre par les différentes nations d’Europe.

En bref c’est une lecture que j’ai appréciée.

Ma note :

15/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s